Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PORT-1-HAIFA.jpegLe port de Haïfa est le plus grand des trois  principaux ports maritimes d'Israël, avec Ashdod et Eilat. Il dispose d'un port naturel permanent en eau profonde et accueille à la fois le transport de passagers et les navires marchands. C'est un des plus importants ports de Méditerranée orientale en fret (22 millions de tonnes de marchandises par an.). Le port emploie plus de 1.000 personnes. 
Le port se trouve du nord au centre de la  ville et s'étend sur plus de trois kilomètres le long du rivage avec des activités liées aux secteurs militaires, industriels et commerciaux et à l'accueil des passagers en croisière sur la Méditerranée.
La baie de Haïfa a été un refuge pour les marins depuis la préhistoire. Lorsque les Croisés ont conquis Haïfa en l'an 1100, cet endroit est devenue une ville importante et le principal port de Tibériade, la capitale de la Galilée. Le port est tombé en ruine au cours du règne mamelouk, et a acquis la réputation d'un repaire de pirates au 18ème siècle.
Jusqu'au début du 20ème siècle, Akko (Acre) a été le principal port de la région. Toutefois, ce port s'est ensablé et a été incapable d'accueillir des navires de grande taille. La première personne à comprendre les formidables possibilités d'un port à Haïfa fut Theodor Herzl, le père du sionisme politique, qui a fait en 1898 une description prophétique de la ville dans son livre Altneuland. La construction du port a commencé en 1922, et il a été officiellement inauguré le 31 Octobre 1933.  Le port a permis à Haïfa de se développer et en 1936 la ville comptait plus de 100.000 habitants. Le port a servi de porte d'entrée pour des milliers d'immigrants entrant en Israël après la seconde guerre mondiale.  Avec  la Méditerranée comme frontière occidentale et les frontières orientales fermées par les voisins arabes, Haïfa a servi de point de passage vital avec le reste du monde, et a aidé Israël à devenir une puissance économique. Aujourd'hui comme l'avait imaginé Théodore Herzl , le port qui accueille à la fois passagers et fret est devenu le coeur d'une métropole animée.PORT-2-HAIFA.jpeg
Le port de Haïfa contient de nombreuses zones de fret, et il est capable de charger ou de décharger de nombreux navires à la fois. Un terminal de fret ferroviaire est utilisé pour le transport de marchandises à travers le pays, tandis qu'une gare de voyageurs (Haïfa Centre HaShmona) est située à proximité du terminal d'embarquement. Le port dispose également d'un quai pour la pêche, un yacht club, un port de plaisance, et un terminal chimique. En 2010, le port a traité 22 millions de tonnes de fret et a acueilli  281,492 passagers. Le port a entamé le programme "Port Carmel" par la construction d'un nouveau terminal de fret, qui comprend un quai 700 m de long capable de gérer deux navires géants de 8000 conteneurs  en même temps ainsi que l'ouverture d'un quai de 250m et des zones de stockage. Les nouvelles installations permettront d'étendre la capacité annuelle du port à la  manutention de 500.000 conteneurs. Le port possède des installations destinées à la la Sixième Flotte américaine.

PORT-3-ASHDOD.jpgLe port d'Ashdod est  situé à environ 40 kilomètres au sud de Tel-Aviv, près de l'embouchure de la rivière Lakis. Sa création a considérablement amélioré la capacité d'accueil portuaire du pays. Ashdod est un point d'entrée majeur à la fois pour les marchandises et les voyageurs tant entrant que sortant d'Israël ainsi que pour l'importation de matériel militaire. Les navires transportant l'aide humanitaire à destination de Gaza y déchargent également leur cargaison.
La nécessité d'ouvrir un autre port en eau profonde a été envisagée dès les premières années de l'Etat d'Israël, quand il est apparu que l'expansion des ports existants de Haïfa et d'Eilat ne pouvait pas satisfaire au traitement efficace de l'augmentation du volume des exportations et des importations. la création du port devait aller de pair avec le souci de répartir la population et de créer de nouveaux centres urbains dans le centre et le sud du pays. Le port devait permettre de réduire sensiblement la distance des transports terrestres de marchandises vers et depuis les régions méridionales et centrales du pays. La distance entre les champs de citronniers de Rehovot vers le port d'Ashdod est de 102 km plus court que vers le port de Haïfa et le transport de la potasse de Sodome au port d'Ashdod est de 120 km plus courte que vers Haïfa. Le port se trouve à proximité d'axes de transport importants récents et pouvant être développés. Le port est situé à proximité des centres de industriels et de production du pays, ainsi que de Tel Aviv, le coeur économique et commercial. Le port d'Ashdod est un des rares ports en eau profonde dans le monde à être construit sur une mer ouverte, et sa construction a exigé de répondre à de grands défis d'ingénierie.  La construction a commencé en 1957.
Des brise-lames ont été construits pour créer un port où les quais pourrait être construits et développés en plusieurs étapes. Les quais 1 et 3 ont été construits, principalement pour le traitement des agrumes et d'autres exportations agricoles. Le port a commencé son exploitation le 21 Novembre 1965 avec l'entrée du navire suédois "Wingland" et  une cargaison de sucre. Aujourd'hui le port est engagé dans projet d'expansion à grande échelle. Achevé en 2006, la phase 1 du programme consistant à étendre la digue principale de 1150 mètres. La récupération de 100 hectares a permis l'ajout de 1700 mètres de quais nouveaux capables de supporter des  navires géants. Lors de la construction du brise-lames, le chef d'état-major en retraite de Tsahal, Rafael Eitan, qui supervisait la construction est mort emporté par une vague de tempête près de l'infrastructure. En son honneur la nouvelle section du port a donc été nommée "Terminal Eitan." 1000 mètres de brise-lames sont en construction ainsi que la construction de 2000 mètres de quai pour conteneurs et vrac. le tout sera accompagné de zones de stockages et de services internes au port (personnels, communciations, réseaux électriques, voieries hors gabarit et terminal ferroviaire agrandi.)PORT-4-ASHDOD.jpg
L'activité du port repose essentiellement sur les exportations agricoles, les agrumes, le bois, les métaux, le fret, le vrac. Ces quais peuvent accueillir tous les types de navires allant jusqu'à 30.000 tonnes. Le quai 5 a été approfondi et adapté au travail de navires Panamax jusqu'à 60.000 tonnes de charge.  La capacité de stockage du port s'élève à environ 500.000 m² dont 50.000 m² sont couverts, pour le stockage des biens de consommation. Durant les années 90 le port a géré l'essentiel de l'approvisonnement charbonnier nécessaire à la centrale électrique d'Ashqelon.
Le quai minéralier a ouvert ses portes en 1967. Tous sont contrôlés par ordinateur. Les installations en vrac peuvent détenir 240.000 tonnes de phosphates et 140.000 tonnes de potasse. Les minéraux arrivent dans le port dans les wagons et les camions spéciaux. Le chargement sur les navires est effectué par deux chargeurs, un à une vitesse de 800 tonnes par heure pour l'un et de 1.600 tonnes pour l'autre. Un autre chargeur doit être installé très prochainement. Le chargement de la potasse se fait dans les zones où la profondeur de l'eau est de 12,5 mètres, ce qui permet l'amarrage des navires de type Panamax de 60.000 tonnes de capacité.
Depuis les accords entre les gouvernements d'Israël et d'Egypte au printemps de 1975, les navires de croisière peuvent accoster au port d'Ashdod. En Septembre 1975, le premier navire, Stella Polaris, est arrivé depuis le port d'Alexandrie. En 1981, le trafic s'est accéléré et depuis lors, le trafic touristique se développe. Le terminal voyageurs est contiguë à la zone de débarquement et permet un accès rapide et pratique aux passagers. La construction d'un nouveau terminal passagers a été décidée et le projet est à un stade avancé.

PORT5-EILAT.jpegLe port d'Eilat est le seul port israélien sur la mer Rouge, situé à l'extrémité nord du golfe d'Aqaba. Le port d'Eilat a été créé en 1957 et il est aujourd'hui principalement utilisé pour les échanges avec les pays d'Extrême-Orient. Il permet à la navigation israélienne d' atteindre l'océan Indien sans avoir à emprunter le canal de Suez.
La circulation des navires y est moins important qu'à Haïfa et Ashdod. Eilat est situé à une distance importante du centre du pays et la région n'est pas desservie par une ligne de chemin de fer (le plus proche du réseau ferré est à des centaines de kilomètres vers le nord). En outre, les activités touristiques marines et la navigation de plaisance font obstacle aux perspectives d'expansion des installations portuaires.
Pour pallier à ces inconvénients, le gouvernement a mis sur pied le projet de la "Porte Sud" pour la région. Cette proposition enviage la construction d'un grand complexe logistique air-rail-mer qui sera situé dans le désert au nord de la ville. Les détails de cette proposition comprennent: la relocalisation du port actuel dans une zone située au nord de la ville excavée, accessible par un canal large de 70m et de  7,5 km de long construit le long de la frontière jordanienne dans le golfe d'Aqaba, la construction d'un nouvel aéroport international dans la zone, et l'allongement de la voie ferrée de la gare de Nahal Zin jusqu'au port et à  l'aéroport. Les investisseurs internationaux tels que le groupe sud-africain Harris of Companies et Donald Trump ont fait connaître leur intérêt pour le projet. La relocalisation du port permettra de libérer une quantité considérable de terrains sur le golfe et permttra le  réaménagement à des fins touristiques.PORT-6-EILAT.JPG
En Janvier 2012, le ministère des Transports a ordonné le commencement d'une enquête préliminaire sur le site afin de déterminer l'emplacement optimal d'un port au nord d'Eilat.En raison de préoccupations environnementales, l'Administration portuaire de Eilat a déjà investit plusieurs millions de shekels pour construire un chargeur qui empêchera la poussière de phosphate de se disperser dans le sol.

Tag(s) : #économie-équipements

Partager cet article

Repost 0