Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est après huit ans de recherches assidues (depuis août 2008) que l'équipe des docteurs Flugelman et Lewis, du laboratoire de cardiologie moléculaire et de thérapie génique du Carmel Medical Hospital de Haïfa a mis au point une technologie pionnière utilisant le génie génétique pour permettre au corps de fabriquer des vaisseaux sanguins qui contourneront les vaisseaux obstrués. Cette technologie permet d’éviter une intervention chirurgicale.
Ce processus d'angiogénèse thérapeutique va marquer le début d'une utilisation à grande échelle de thérapies géniques et cellulaires dans le traitement des maladies artérielles occlusives.
Cette méthode permet le remplacement de vaisseaux sanguins par des greffes biosynthétiques ou par utilisation de cellules souches. Les approches ont obtenu il y a quelques temps l'autorisation de la Food & Drug Administration américaine de procéder à des essais cliniques de phase I
Les maladies artérielles occlusives représentent la cause la plus fréquente de décès chez l'adulte dans les pays industrialisés. Ces maladies sont principalement dues à l'athérosclérose, [Le vieillissement normal des artères se nomme artériosclérose. L'artériosclérose s'accompagne très souvent de dépôts lipidiques (cholestérol) sur la paroi interne des artères. Ces plaques blanchâtres se nomment athérome (du grec athérê : bouillie).
On parle d'athérosclérose lorsque l'artériosclérose s'accompagne de plaques d'athérome. C'est le cas le plus fréquent.L'athérosclérose associe l'épaississement de la paroi des grosses artères (aorte abdominale, coronaires, artères cérébrales, artères de jambes) et leur obstruction par des plaques d'athérome.]
Les principaux facteurs de risques sont un taux élevé de cholestérol sanguin, l'hypertension, le tabagisme, le diabète, l'obésité ou encore l'inactivité physique.
Les traitements actuels des maladies artérielles reposent sur trois maîtres mots : hygiène de vie, médicaments et procédures chirurgicales. Si les changements d'hygiène de vie (régime alimentaire, activités sportives adaptées) et les médicaments ne produisent pas les effets escomptés sur les symptômes ou si ces derniers s'aggravent, il convient alors de recourir à des interventions chirurgicales. Celles-ci incluent notamment les angioplasties, qui consistent à élargir l'artère au moyen d'un ballonnet afin de soulager l'ischémie (c'est-à-dire la diminution du flux sanguin, entraînant une baisse de l'oxygénation des tissus).
Autres types de procédure chirurgicale, les pontages consistent à utiliser une veine appartenant au patient en déviation de l'artère touchée, afin de contourner le site d'occlusion et de compenser ainsi la perte de flux sanguin.
Alors que ces différents moyens de traitement ont amélioré le pronostic de la plupart des maladies artérielles occlusives, nombre de patients ne bénéficient pas encore de thérapies appropriées en raison de maladies artérielles diffuses, de vaisseaux calcifiés ou encore de vaisseaux atteints de trop petite dimension pour pouvoir y accéder. Cette nouvelle technologie y mettra fin.

(Sources : Guysen + M.A.E. France)

Tag(s) : #science-recherche-médecine

Partager cet article

Repost 0