Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Editorial du journal Haaretz    "La terreur contre tous."

 

 

De son propre aveu, en se mettant en cause dans deux meurtres et 10 autres actes de terrorisme, Yaakov (Jacques) Teitel doit être considéré comme l'un des terroristes les plus dangereux qui n'ait jamais agit en Israël et dans les territoires. Teitel est le pendant juif de "l'ingénieur", Yahya Ayyash (l'expert en explosifs du Hamas), avec une différence fondamentale : les objectifs d'Ayyash étaient tous juifs, alors que Teitel a sévi contre tous, des Israéliens, des Palestiniens, des homosexuels et des policiers (photo : attentat contre le bar gay de Tel Aviv). Il a été actif pendant une douzaine d'années, bien avant sa capture par le service de sécurité du Shin Bet et de la police, qui ont déjoué ses plans pour la réalisation de nouveaux actes de terrorisme.

Son arrestation et ses aveux sont un succès pour les services de sécurité, néanmoins amoindri par la longue période qui'l aura fallu pour identifier Teitel comme l'homme responsable d'une série d'actes où se mèlent criminalité et violation des régles sécuritaires. Teitel a trouvé et a exploité des failles inquiétantes dans le système de défense d'Israël contre le trafic d'armes. Dans un conteneur il a importé des stocks d'armes suffisants pour équiper un commando entier.

Même quand il a éveillé des soupçons et a été arrêté, il a profité de la tendance de la société israélienne à favoriser les droits des suspects - sauf Palestiniens - par rapport aux obligations de la société à se défendre contre ses ennemis. En l'absence de preuves suffisantes permettant une mise en accusation, Teitel était non seulement libéré et il se permettait de mener des attaques terroristes ; de plus il a reçu un permis de port d'armes. Pour ne pas laisser derrière lui des éléments à charge, il n'a pas utilisé cette arme dans ses attaques encore que le défaut réel du système demande à être vérifier.

L'action de Teitel est différente de celle des terroristes juifs qui l'ont précédé dans la mesure où il ne fait pas de distinction entre ses objectifs palestiniens et les Israéliens dont les idées politiques s'opposent aux siennes comme le professeur Zeev Sternhell (photo ci-contre). Il ne fait pas de distinction entre ses victimes dans la communauté gay et les policiers chargés de les protéger. Sa longue période d'activité indique que Teitel n'était pas nécessairement influencé par l'invective religieuse contre ceux qu'il appelait« sodomites ». Plutôt que d'être soumis l'influence religieuse, il semble avoir voulu exercer sa propre influence par ses actes et les annonces qu'il a faites.

Le terrorisme de type Teitel reflète une haine sans borne de populations entières. Il faudra des générations pour effacer cela, mais il y a déjà des leçons à tirer de cette affaire. La collecte de renseignements et la répression contre les éléments extrémistes dans les implantations doit être intensifiée, et les attaques contre les Palestiniens doivent faire l'objet d'enquêtes bien plus approfondies.

Tag(s) : #Actualité-évènement-politique

Partager cet article

Repost 0