Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
La dixième édition annuelle du Festival International de Jérusalem de Oud aura lieu entre le 12-26 Novembre 2009, à Jérusalem et Nazareth. 

The Jerusalem International Oud Festival, organisé par Maison de la Confédération de la ville sous la direction artistique de Effie Benaya, fête son 10e anniversaire cette année, avec des exécutions qui ont lieu à Jérusalem du 12 au 26 Novembre et à Nazareth du 24-27 Novembre.

Le festival attire des artistes et compositeurs de tous les genres musicaux en provenance d'Israël et de l'étranger qui présentent les différentes tonalités du oud en Méditerranée de manière accessible à un large public. Les stars israéliennes, juives et arabes, de la musique ethnique apparaissent aux côtés de musiciens invités d'Inde, de France et des pays méditerranéens qui présenteront la diversité des héritages musicaux: religieux et laïques, arméniens et byzantins, tsiganes et babyloniens, anciens et modernes.

Le festival perpétue la tradition des hommages musicaux rendus aux poètes de l'âge d'or de l'Espagne et aux grands artistes du monde arabe, et proposera, pour la première fois, un aspect unique de l'art musical traditionnel syrien, à côté du grec, du turc et d'autres styles musicaux. Les instruments de musique présentés dans ces concerts vont de l'oud, zurna, duduk, trompette, basse, violons, alto, violoncelle, jumbush, clarinette, flûte à bec, dahul, à l'ICN et aux percussions.

Le festival s'ouvrira avec une première mondiale intitulée Who Knows One réalisée par le « Tractor Revenge » au poète espagnol et rabbin Yehuda Moshe Ibn Ezra, considéré comme l'un des géants de la littérature du Siècle d'Or en Espagne.

D'autres concerts incluront des sons en provenance de Syrie, un hommage à Sabah Fakhri, interprétée par l'Orchestre Tarshiha pour la Musique Arabe, (normalement prévu aujourd'hui)... jusqu'à l'oeuvre du poète Rabbi Israël Najara; « Debka fantaisie », une fantaisie musicale israélienne du début de l'immigration juive contemporaine mélangeant la musique orientale et occidentale; « Adei Ad hoc », une œuvre composée spécialement pour le festival basé sur des textes de Sefer ha-Yetzira, l'un des fondements de la pensée kabbalistique, une rencontre unique entre les musiciens de « Three Oud Players», Taiseer Elias, Ara Dinkjian et Yurdal Tokcan et « Iraq'n'Roll », qui réunit deux artistes israéliens Yair Dalal et Dudu Tasa. Il y aura un concert donné par un chanteur indien, Sudha Ragunathan, et un autre en hommage à trois grands chanteurs arabes.

Les spectacles seront présentés à la Chambre de la Confédération, au Théâtre de Jérusalem, au Centre Gérard Behar, Beit Avihai et au Centre Shimson-Beit Shmuel à Jérusalem et quatre concerts à Nazareth.

Informations en anglais sur les concerts et la vente de billets sur le site : www.confederationhouse.org

Tag(s) : #culture-lire-écouter-voir

Partager cet article

Repost 0