Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ISRAEL-FLAG-1.jpg

Le drapeau d'Israël représente l'état, sa souveraineté, ses institutions et ses citoyens, tant en Israël qu'à l'étranger. Le fond de ce drapeau est blanc , avec deux bandes horizontales de couleur bleu foncé comme l' étoile de David qui est placée en son centre.
En 1864 l'écrivain autrichien Ludwig Frankl, après une visite à Jerusalem, a évoqué, dans un poème intitulé "couleur de la terre de Juda" l'idée que les couleurs nationales juives sont le bleu et blanc, ce qui amorça l'idée d'un modèle de drapeau.
C'est en 1885, lors des célébrations de l'anniversaire de la colonie juive de Rishon Lezion qu'aurait été vu pour la première fois un "drapeau" présentant cette apparence il serait réapparu en 1895 à Ness Ziona et aurait servi la même année à Boston (Etats Unis) comme symbole de "l'Ordre des fils de Sion."
Ce drapeISRAEL-FLAG-1A.jpgau est officiellement présenté lors de la première Aliyah (immigration), et a été adopté comme emblème par le mouvement sioniste dès sa création en 1897. Ce drapeau, attribué semble t'il à David Wolfson,  a été préféré à celui proposé par  Theodor Herzl alors composé de sept étoiles d'or.
Lors de la première guerre mondiale les symboles de ce drapeau apparaisssent sur les épaules des uniformes de la Brigade Juive, alors partie intégrée aux forces britanniques.  A plusieurs occasions, malgré l'opposition parfois vive des britanniques les membres de la Brigade Juive firent flotter le drapeau sioniste au côté du drapeau britannique.
Dès 1920 le drapeau était régulièrement présent aux fénêtres des habitations juives du Ishouv.
Dès l'indépendance d'Israël, le gouvernement provisoire a choisi le drapeau du mouvement sioniste comme drapeau d'Israël le 28 octobre 1948.
Ce choix a été fait à cause de la popularité qu'il a eu auprès de la population juive, et aussui parce que les pays étrangers et les organisations internationales  ont commencé à reconnaître celui-ci comme le drapeau national du peuple juif.
La décision définitive est intervenue après les rencontres de Moshe Sharett avec les communautés juives sionistes du monde et en particulier des États-Unis afin d'obtenir leur approbation que le drapeau du mouvement sioniste mondial soit également le drapeau d'Israël. L'idée d'y inclure les sept étoiles d'or de Herzl sur l'emblème de l'Etat n'a finalement pas été retenue, et les seules traces de ce projet figure sur divers symboles de villes israéliennes.
La présence de bandes dans le sens de la longueur du drapeau s'appuie sur l'idée du châle de prière décoré de rayures (le taleth). Les couleurs sont basées sur les couleurs des vêtements du Grand Prêtre lors de la célébration de Yom Kippour à l'époque du Temple . Dans la pratique, la tonalité de couleur bleu drapeau est variable, il est parfois bleu foncé ou bleu clair.
Le symbole de l'étoile de David est central dans le drapeau , il a été retrouvé dans les cultures des communautés depuis l'époque de l'antiquité, depuis identifié avec le judaïsme dans l'art et nombres d'objets religieux.
Beaucoup de résidents juifs de l'Etat d'Israël et de juifs vivant dans les autres pays, voient dans le drapeau national le symbole de l'indépendance de l'Etat d'Israël. La manifestation de cette célébration est la présence du drapeau sur les maisons et les voitures le Jour de l'Indépendance (Yom Haatzmahout) . Dans les communautés ultra relgieuses il y a controverse au sujet de la relation au drapeau et de sa place dans celles-ci, notamment parce qu'il est le symbole sioniste.
Défini par la loi, le drapeau israélien est un drapeau rectangulaire au ratio de 8/11ème  entre la longueur et la largeur, sur lequel cinq bandes horizontales alternées de couleur blanche - bleu - blanc - bleu - blanc. Le rapport entre les bandes est 3:5:16:5:3. Le centre de la bande centrale est chargée de l'hexagramme (étoile de David), dont les sommets pointent vers les bandes bleues. La teinte de la couleur bleue n'est pas définie. Drapeau symétrique par le latéral et le longitudinal.
C'est la loi qui a déterminé le drapeau de l'Etat, l'emblème de l'Etat et l'hymne national . La loi interdit l'utilisation du drapeau à des fins commerciales, à l'exception de la production et la vente de drapeaux, et les cas qui auront spécifiquement  reçus l'autorisation du ministère de l'Intérieur . La loi détermine les lieux où hisser le pavillon (dans les bureaux du gouvernement et de l'administration), et qualifie d'atteinte à la dignité de l'Etat tout dommage causé au drapeau. La loi israélienne détermine l'ordre de hissage du drapeau parmi les drapeaux des institutions et des organisations, de sorte que le drapeau soit hissé en premier et descendu en dernier. Cela est aussi valable avec les drapeaux des autres états sur le sol d'Israël.
Conformément à un amendement à la loi, depuis 1997  a été ajouté, à l'initiative de la députée Limor Livnat , la levée des couleurs dans les établissements d'enseignement reconnus par le Ministère de l'Education , y compris les institutions reconnues mais non publiques. Toutefois, la loi n'exige pas la levée du drapeau dans les institutions reconnues par le seul Ministère des Affaires Religieuses afin que les orthodoxes puissent éviter de saluer le drapeau.
Une grande partie des habitants d'Israël voit dans le drapeau national, l'expression et les insignes de l'indépendance du peuple.
En Décembre 2010 , la Knesset a approuvé un amendement au drapeau, au symbole et à l'hymne national,  exigeant des institutions financées totalement ou partiellement par l'État qu'elles achètent uniquement des drapeaux fabriqués en Israël.
Les collectivités locales ont la possibilité d'arborer le pavillon national avec le drapeau de l'autorité locale . Environ une semaine avant le Jour de l'Indépendance , les autorités locales décorent les rues des drapeaux de l'Etat et des drapeaux de l'autorité locale. Les particuliers peuvent décorer leur maisons des drapeaux de l'Etat  pour le Jour de l'Indépendance. Ce n'est pas exigée par la loi ou la réglementation, mais les autorités encouragent les citoyens. Depuis la fin des années 80 la coutume d'accrocher le drapeau sur les voitures le Jour de l'Indépendance est devenue une habittude très populaire.
Durant ces années il y a eu des actes liés au drapeau, le plus souvent comisrael-hahyom-copie-1.jpgme une expression de la résistance (manifestation contre la vie chère en Israël en 2011). Ainsi, par exemple, un théâtre de Tel-Aviv, avait été enveloppé dans un immense drapeau israélien pendant la première guerre du Golfe alors que des missiles tombaient sur la ville. Azzam Azzam , Israélien de la communauté bédouine qui avait  été emprisonné en Egypte pour espionnage, a été enveloppé dans le drapeau israélien, quand il fut libéré en 2004 .
En outre, les Israéliens ont adopté des pratiques communes à d'autres pays avec leur drapeau national. Par exemple, le véliplanchiste Gal Fridman, médaille d'or au Jeux olympiques de 2004 à Athènes s'est enveloppé dans le drapeau. L'astronaute Ilan Ramon a emmené avec lui  le drapeau d'Israël, ainsi que d'autres objets symboliques comme une peinture d'un enfant qui a péri dans l'Holocauste , une lettre de Ron Arad , le Kiddouch et une petite Torah.
L'expression «bleu et blanc" couleurs du drapeau, symbolisant le produit d'Israël, fut utilisé dans la langue de tous les jours comme "Achetez bleu et blanc".
En signe de protestation contre le plan de désengagement de Gaza le drapeau fut utilisé par les deux parties de l'opinion publique. Les uns, adversaires du plan de retrait, eurent recours à des rubans de couleur orange accrochés au drapeau avant même d'aller jusqu'à utiliser celui-ci mais avec les couleurs oranges. Les partisans du plan de retrait utilisèrent des rubans bleus  et le drapeau tel qu'il est.
ISRAEL-FLAG-3.jpgLors de  la Fête de l'Indépendance lors du soixantième anniversaire de l'Etat d'Israël ( 2008 ) un drapeau de  100 sur 200 mètres fut réalisé et déployé sur le sol.  C'est encore aujourd'hui la plus grande représentation d'un drapeau dans le monde.

Tag(s) : #Actualité-évènement-politique

Partager cet article

Repost 0