Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

5100840803_15ace7af77.jpg

Mahane Yehuda , le marché permanent de Jerusalem est devenu ces dernières années une destination touristique importante pour les Israéliens et les visiteurs étrangers.
Connu à Jérusalem sous le raccourci "ha shouk" (le marché) ou "MACHNE"", Mahane Yehuda est l'ensemble le plus vaste  et le plus varié de ruelles et d'échoppes de plein air du pays.
L'atmosphère ici, c'est un mélange énivrant de couleurs et des saveurs de Jérusalem, où depuis 80 ans les immigrés kurdes vendent en vrac le café en grains du Kenya au hassid sud américian, ou le hippie portant un débardeur de la gay pride presse un jus de fruits frais au moine arménien.
A Mahane Yehuda les  bars à expresso, les galeries de photos et les boutiques de mode partagent l'espace avec les bouchers, les réparateurs et les vendeurs de percolateurs, et c'est ce curieux mélange qui attire les foules caméras en bandouillière.
Jérusalem est sous bien des aspects une ville occidentale moderne, mais les visiteurs qui veulent une bonne bouffée  de Moyen-Orient authentique n'ont qu'à marcher 10 minutes depuis le centre-ville jusqu'à la rue Agrippa.
 Dans le dédale de ruelles qui s'étend entre la rue Agrippa et la rue de Jaffa, il y a des dizaines de stands,de boutiques et de petits restaurants, qui offrent un éventail étourdissant de produits allant des produits de nettoyage jusqu'aux poissons qui frétillent encore .
L'attraction principale est, bien sûr, le déluge d'abondance de produits alimentaires et notamment des vraies spécialités du Moyen-Orient. Les épiceries fines disposent d'un choix énorme de salatim, connus dans le reste de la Méditerranée sou le nom de mezze et des montagnes de fromages locaux les plus divers. Des collines d'épices attirent l'œil, l'odeur du café à la cardamome s'attarde dans l'air, les blocs monolithiques de halva sont offerts aux passants, et les fruits frais sont bien moins chers qu'en ville.
Les Juifs religieux venus de l'étranger, qui ont tendance à penser que tout ne leur est pas accessible, seront ravis de savoir que presque tout ce qui se mange dans le shouk est cacher.
A la fois chic et popu4025816522_1e6a86f3c4.jpglaire, mélangeant intellectuels et cols bleus, Mahane Yehuda invite aujourd'hui les curieux de partout. Un site internet, depuis peu en anglais, permet à chacun d'organiser ses visites, en indépendant, avec guide ou autoguidées. Des solutions originales sont présentées, des visites de boutiques à thèmes jusqu'aux stages culinaires...

Des lieux à ne pas manquer :
    Basher,  l'une des meilleures fromageries du monde
    Azoura, ses sofritos (mélange d'assaisonnements et de sauté de légumes finement hachés - oignons, ail et poivrons, utilisé comme base pour de nombreux plats latino-américains) et son Kubeh (plat méditerranéen fait de boulgour ou de riz et de viande hachée généralement de l'agneau.)
    La boulangerie géorgienne Chapuria et son feuilléeté au fromage du même nom.

L'évènement de cette année :
du 18 au 30 septembre 2012, Machane Yehuda sera transformé en une immense exposition d'art urbain, dans laquelle l'art prendra le relais du "shouk" lequel restera qaund même la source d'inspiration, dans le cadre de la prochaine "Tabula Rasa",  véritable projet de rue.
Des tas d'artistes peintres, sculpteurs, photographes, graphistes participeront à ce projet urbain unique au cœur de Jérusalem. Parmi les oeuvres maîtresses il y aura une statue de Teddy Kolek (le premier et célèbre maire de Jerusalem) entièrement faite de capsules de bouteilles recyclées, des autoportraits d'artistes venant d'horizons divers, un plateau géant de backgammon et plein d'autres choses...

4262801365_77551c3a63.jpg

Aller, tous au marché ! rendez vous au "shouk"

 

LE SITE INTERNET DE MAHANE YEHUDA :
www.machne.co.il (en hébreu et en anglais)

Tag(s) : #tourisme-voyage

Partager cet article

Repost 0