Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Haaretz.

Version francophone : AFIAE « lesamisdisrael ».



Une équipe de scientifiques israéliens a trouvé un moyen de résoudre les troubles de l'érection par les chocs électriques. Une étude menée par le centre médical Rambam de Haïfa a démontré qu'un choc électrique peut être plus efficace pour mettre fin au dysfonctionnement de l'érection que le Viagra ou le Cialis. Les ondes de chocs à très faible puissance peuvent efficacement mettre fin au problème, à la différence des médicaments, qui exigent également une thérapie prolongée déclarent les scientifiques.Il n'y a pas de risque pour l'homme car les chocs sont émis à un très faible niveau de puisssance (inférieur à 100 bars de pression).

Yoram Vardi, chef du service de neuro-urologie au centre médical Rambam de Haïfa déclare «Avec cette méthode nous pouvons définitivement mettre fin aux problèmes d'érection». Le Viagra et le Cialis aident mais seulement pendant la durée de prise du médicament. La méthode par électrochocs de basse intensité permet de soigner sans avoir recours à un traitement médicamental. C'est en étudiant l'utilité de ces chocs dans la stimulation du développement de nouveaux vaisseaux sanguins que les chercheurs de Rambam ont découvert cette opportunité. Dans quatre cas sur cinq les dysfonctionnement d'érection ont une origine cardio-vasculaire. Le marché est vaste en dépit de l'appréhension d'avoir à subir des chocs électriques appliqués sur l'organe sexuel. Le choc est produit au moyen d'un instrument qui ressemble à une souris d'ordinateur. Les scientifiques précisent, malgré 300 chocs émis pendant 3 minutes de séance de soins, sur la vingtaine de patients aucun ne s'est plaint d'effets secondaires ou de douleurs.

Les traitements médicamentaux pour traiter les problèmes d'érection ont des effets secondaires. Les patients peuvent développer une dépendance, avoir des anomaies de vision, des douleurs ventrales et la nausée. Ainsi un laboratoire pharmaceutique prévient que la prise de son médicament en cas de consommation de nitrates peut provoquer de soudaines chutes de tension artérielle. Ce même laboratoire ajoute que si une érection venait à durer plus de quatre heures, le patient doit demander une aide médicale rapidement. Le produit concurrent a été associé à des effets secondaires tels que des rougeurs au visage, des douleurs musculaires et des maux de dos.

Tag(s) : #science-recherche-médecine

Partager cet article

Repost 0