Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


 LE SENS DE LA VIE POUR 9.99$.

 

« Quel est le sens de la vie ? Pourquoi existons nous ? La réponse à cette question cruciale est enfin à votre portée ! Commandez dès maintenant Le Sens de la Vie, notre brochure de référence, superbement illustrée et formidablement instructive. Elle est à vous pour seulement 9,99$ ».

C'est cette annonce publicitaire qui va perturber l'existence de Dave Peck, jeune chômeur. Dave se donnera pour objectif de faire partager sa nouvelle philosophie. Il débutera par ses si peu ordinaires voisins d'immeubles... Ce monde suivra les préceptes de la brochure...? Ce n'est pas certain.

 

Il s'agit d'un film d'animation israélo australien de Tatia Rosenthal à partir d'un scenario de nouvelles d'Edgard Keret avec notamment les voix en version originale de Geoffrey Rush et Anthony LaPaglia.

 

Les séances :


A Lille
: LE MAJESTIC – 54 rue de Béthune – version originale sous titrée.

Tous les jours du mercredi 29 avril au mardi 5 mai à 11H15 . 16H00 . 18H00 et 19H45.


A Beauvais
: CINESPACE – version française.

les vendredi 1er samedi 2 et dimanche 3 mai à 18H15 . Le mardi 5 mai à 16H30.

 

 

 

Les critiques :

Magazine « Première » (Christophe Narbonne) :

« Le romancier et cinéaste Etgar Keret (Les Méduses) a lui-même signé cette adaptation de certaines de ses nouvelles, méditations tragi-comiques et poétiques sur le genre humain. Le choix de l’animation en pâte à modeler pour retranscrire son univers à mi-chemin entre réalisme et fantastique s’imposait donc. La première séquence, face-à-face explosif entre un SDF et un passant, dénote d’emblée une justesse dans l’écriture et une direction artistique aboutie qui légitiment le travail de la réalisatrice Tatia Rosenthal. Belle lumière, finesse des décors urbains, expressivité des personnages... Critique du conformisme (social et amoureux), Le Sens de la vie pour 9,99 $ est un pur film d’auteur qui a juste le défaut de se prendre un peu trop au sérieux. La vie, après tout, n’est pas qu’une affaire de gravité ».

Quotidien « Le Monde » (Thomas Sotinel)

« Le titre du film respire la dérision, son scénario est tout imprégné des sentiments, des sensations et des idées qu'engendrent les désenchantements de l'âge adulte. Et pourtant les maquettes des décors, les miniatures qui servent d'accessoires et les poupées qui remplacent les acteurs évoquent irrésistiblement l'enfance. La rencontre entre ces deux versants de la vie produit une espèce de choc thermique aux effets ravissants et troublants ».

Magazine « Télérama » (Aurélien Ferenczi)

Il y a là un catalogue, bourré d'humour noir et de cruauté, de petits dérèglements qui vireraient sans cesse à l'extraordinaire. Avec leurs visages qui rappellent les peintres allemands de la nouvelle objectivité Otto Dix ou Rudolf Schlichter, ces personnages cherchent un apaisement, impitoyablement refusé. Le Sens de la vie pour seulement 9,99 $ (...), ça sent évidemment l'arnaque. Mais le miroir déformant de nos doutes et interrogations pour le prix d'une ­place de cinéma, réductions possibles, ça vaut le coup.

La bande annonce - (version originale)

Tag(s) : #culture-lire-écouter-voir

Partager cet article

Repost 0