Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Safed accueillera la cinquième université de médecine d'Israël.

 La décision a été prise aujourd'hui par le gouvernement. C'est le centre hospitalier ZIV qui assurera l'essentiel de la gestion de cette université attendue en Haute Galilée. Il y a fort à parier que la coopération avec le centre hospitalier de Lille va s'en trouver fortement relancée.
 Le centre hospitalier Ziv compte plus de 300 lits répartis dans 37 unités, laboratoires et instituts dont une unité de traumatologie et de soins intensifs du nouveau né.

 
En 2007 il y aura eu :

60 000 patients aux urgences ;

3 000 admissions dans l'unité de pédiatrie ;

2 900 naissances ;

7 800 interventions chirurgicales ;

9 000 traitements de dyalises ;

8 500 visites en oncologie ;

600 cathétérismes cardiaques ;

plus de 10 000 biopsies de tissus par an.

L'hopital Ziv tient une place unique dans le nord d'Israël ; c'est le seul en service en Haute Galilée et au Nord du Golan. Les situations des résidents de la zone sont très diverses, ils vivent dans de petits villages, des kibboutz et des villes ce qui nécessite une important structure de soins de proximité, de maternité et de traitement dans des unités décentralisées.

 
Le 12 juillet 2006 la première Katioucha lancée par les milices du Hezbollah libanais est tombée sur Safed.
Au jour du cessez le feu et après avoir reçu des dizaines de roquettes le service d'urgence et l'unité de traumatologie de l'hopital avaient soigné 687 victimes civiles et 820 militaires des forces de défense d'Israël.

 
Au fil des ans ce sont plusieurs centaines de soldats israéliens, de résidents du sud du Liban, de membres des troupes de l'O.N.U. et d'habitants de la zone frontalière qui ont été triatés pour des blessures et des traumatismes subie au cours des conflits et des attentats.

Le centre hospitalier Ziv de Safed a pour mission d'offrir les services médicaux de la meilleure qualtié qui soit dans un environnement sûr et d'éviter que les habitants de la région doivent faire de longs déplacements.

Tag(s) : #science-recherche-médecine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :