Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog








LES DERNIERS SONDAGES AVANT LE SCRUTIN.
 

Le Likoud remporterait une course particulièrement serrée mais le bloc de droite mettrait facilement en échec la Gauche, selon ce qu'annonçaient de façon unanime différents sondages diffusés vendredi -dernière date à laquelle des sondages peuvent être publiés avant l'élection de mardi.

Un sondage mené en partenariat entre le Jérusalem Post et le centre de recherche Smith annonce que la Droite pourrait remporter 65 sièges, avec en tête, le Likoud, 26 sièges, et Israël Beiteinou, 17 ou 18 sièges. La Gauche remporterait elle 55 sièges; Kadima, 23 et les Travaillistes, 14.

Alors que Kadima reste constant dans les sondages, le Likoud a perdu trois sièges au profit du parti d' Avigdor Lieberman qui connaît un nouvel essor.
Lieberman continue son ascension selon la plupart des sondages, atteignant les 21 sièges selon une étude réalisée par l'Institut Geocartographic pour le journal Globes.

Le dirigeant du Likoud, Benyamin Netanyahou, a exprimé son inquiétude jeudi. Si trop de votants de droite mettent un bulletin pour les partis satellites du Likoud, son parti pourrait finir par perdre les élections, après avoir mené la campagne en tête.

"La plupart des gens veulent me voir élu Premier ministre et souhaitent voir s'appliquer les politiques du Likoud", a affirmé Netanyahou devant un public anglophone, supporter du Likoud, lors d'un rassemblement à Jérusalem. "Mais ils pensent tous que je serai de toutes façons élu, et qu'ils peuvent donc voter pour d'autres partis. S'ils agissent ainsi, le fossé entre le Likoud et Kadima se rapprochera, et le résultat pourrait s'avérer malheureux".

Tzipi Livni, dirigeante de Kadima, a exprimé sa satisfaction quant au rétrécissement des écarts dans les sondages. Une enquête interne au parti -conduite par Kalman Geyer- a révélé mercredi soir que le parti menait en réalité d'un siège.
"Contre toute attente, c'est moi qui vais gagner" a déclaré Livni dans des conversations avec des proches jeudi. "C'est une opportunité historique et je pense que le public rendra cela possible.

Le stratège de Kadima, Lior Chorev, a affirmé qu'en dépit d'une avance significative de la Droite sur la Gauche et Kadima, Livni n'éprouverait aucune difficulté à former un gouvernement.

Il a en effet déclaré qu'il serait plus simple pour elle de former un nouveau gouvernement que pour Netanyahou, puisqu'en tant que responsable du mouvement centriste, elle pourrait rassembler tous les partis, alors que Netanyahou, devra lutter pour rassembler le Shas et Israel Beiteinou sur les questions sociales.

"Si nous avons un siège de plus que le Likoud, nous prouverons qu'il n'y a pas de blocs, et nous formerons facilement un gouvernement" a déclaré Chorev. "Les indécis ont décidé d'une chose. Ils ne veulent pas de Bibi. Maintenant, nous avons juste à les convaincre qu'ils votent Kadima. Nous devons juste laisser le vent souffler dans nos voiles et nous remporterons la course".

Les stratèges d'Israël Beiteinou ont exprimé leur confiance en leur ascension jusqu'à Mardi. Ils ont dit souhaiter continuer à "tirer parti de la colère et la frustration que les citoyens ressentent à l'égard des arabes Israéliens".

L'évènement anglophone organisé par le Likoud a rassemblé une foule de 500 personnes. L'ancien chef d'Etat major de l'armée israélienne, Moshe Yaalon, s'est exprimé sur le manque d'espoir faisant rage parmi la population israélienne.

"J'ai constaté ces dernières années que les Israéliens ont arrêté de croire en leurs dirigeants, et que leurs dirigeants ont arrêté de croire en le peuple d'Israël" a-t-il déclaré.

Selon Yaalon, cette perte d'espoir est le résultat des politiques du gouvernement actuel de concessions et de retraite, qui a abouti à un "renforcement de l'extrémisme et du Djihadisme a travers le monde".

"Le résultat des accords d'Oslo a été d'échanger la terre contre la terreur avec plus de 1000 victimes. Le résultat du désengagement de Gaza a été d'échanger la terre contre les roquettes. Kadima n'a pas encore tiré les leçons de l'histoire. Cette gouvernance faible a érodé notre confiance et doit être remplacée

Source – JerusalemPost.


“Selon un ultime sondage publié vendredi soir par la Chaîne-Dix (privée) de télévision, le Likoud de Benjamin Netanyahu est crédité de 27 mandats sur 120 à la Chambre, contre 25 au Kadima de la ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, 19 au parti Israël Beiteinou (extrême droite) d’Avigdor Lieberman, et 14 au parti travailliste du ministre de la Défense Ehud Barak, son score historique le plus bas.

Les autres formations obtiennent les résultats suivants: Shass (orthodoxe sépharade): 9, Meretz (gauche laïque): 6, Judaïsme unifié de la Torah (orthodoxe ashkénaze): 6, Union nationale (extrême droite des colons): 4, listes arabes: 10.

Ces chiffres confirment la poussée d’un bloc de droite révélée par la plupart des sondages antérieurs, sur lequel M. Netanyahu pourrait aisément s’appuyer pour former une coalition gouvernementale”.

Source – Afp - IsraelValley


A seulement trois jours des législatives, l'écart se resserre entre le parti Kadima et le Likoud. D'après un sondage publié vendredi soir par la Chaîne TV 10, le Likoud de Benjamin Netanyahu obtient 27 mandats sur 120 à la Chambre, contre 25 pour Kadima.

Source - GuysenIsraelNewsInternational

Tag(s) : #Actualité-évènement-politique

Partager cet article

Repost 0