Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Qui est George Mitchell ?

Dans trois jours, mercredi exactement, George John Mitchell arrivera en Israël et rencontrera dans la foulée, le Premier Ministre, Ehud Olmert, la Ministre des Affaires Etrangères, Tsipi Livni, ainsi que le chef de l’opposition, Binyamin Netanyahou. A peine nommé conseiller spécial du Proche-Orient par le Président américain, Barack Obama, Mitchell doit justifier la politique “agressive” de la nouvelle administration. “Il est dans l’intérêt des Etats-Unis de faire la paix au Proche-Orient” a déclaré le nouvel homme fort de la région. Bien connu pour ses qualités de médiateur, réussira t-il son pari et mettre autour d’une table, israéliens et palestiniens ? Portrait.

George John Mitchell est le fils d’une immigrée chrétienne libanaise, parti s’installer aux Etats-Unis à l’age de dix huit ans. Le bonhomme se définit lui même comme “un arabe américain”. Etudiant brillant, diplômé en droit à l’Université de Georgetown, Mitchell a entamé sa carrière politique en 1980 où il a été élu sénateur du Maine. Il gardera son poste jusqu’en 2000.

Connu pour ses talents de négociateurs, le gouvernement Clinton le choisi en 1995 comme « envoyé spécial des Etats-Unis » pour jeter les bases d’un processus de paix en Irlande du Nord. La mission est couronnée de succès et aboutit à un accord entre les différentes parties en 1998.

En 2001, cet ancien président de Walt Disney Company prend en charge le dossier du Proche-Orient et rend un rapport qui jettera un froid dans ses relations avec Israël. Le célèbre “Rapport Mitchell” avait estimé que les deux versions, israéliennes et palestiniennes, sur le déclenchement de la seconde Intifada, étaient légitimes. Le gouvernement israélien n’avait que peu goûté les conclusions de son enquête. En outre, Mitchell a toujours exprimé son hostilité envers la présence juive dans les territoires de Judée Samarie. Danny Dayan, le chef des localités de Yecha, a déjà exprimé son désaveu quand à la nomination du nouveau conseiller spécial américain. “En son temps, George Mitchell avait osé justifier les actions terroristes palestiniennes par le fait qu’Israël multipliait la construction d’habitation en Judée Samarie, je suis inquiet (…) c’est un personnage qui est contre le fait que je vive sur ma terre, bientôt je demanderais à Barack Obama le droit d’enfanter dans mon pays” a déclaré Danny Dayan.

Même son de cloche côté gouvernement, Ehud Olmert attend de pied ferme celui pour qu’il n’avait pas les faveurs. Il aurait préféré traiter avec un Dennis Ross, réputé pro-israélien. Obama a choisi un homme à poigne pour espérer régler le conflit une bonne fois pour toute. L’Amérique a perdu du temps sur le terrain diplomatique. Les cartes sont désormais entre les mains de George Mitchell et son équipe.


Source : Jonathan Serero-Israel.Actualités-Aroutz7.

Tag(s) : #Actualité-évènement-politique

Partager cet article

Repost 0