Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans une course entre laboratoires au meilleur médicament anti-cancéreux, la société israélienne Sepal vient de développer une nouvelle molécule. Les atouts du jasmonate, issu du jasmin et fruit des recherches du professeur Eliezer Flescher de l'école de médecine de l'université de Tel Aviv, ont été dévoilés début août. Pas moins de 3 millions de dollars provenant d'agences gouvernementales israéliennes et de 7 millions de dollars investis par Coronis Partners, une société israélienne d'investissement, ont alimenté les recherches menées à l'université de Tel Aviv.
Le jasmonate est la principale molécule odorante du jasmin et également une hormone de stress qui protège la plante. Ce sont ses propriétés chimiques particulières que Sepal met en avant pour améliorer l'efficacité des médicaments anti-cancer, avant éventuellement d'utiliser la molécule seule comme médicament à part entière. La phase II des essais cliniques commencera en France dans quelques mois, sur des patients atteints de leucémie.
Le mécanisme d'action du nouveau médicament repose sur l'interaction particulière entre le jasmonate et l'hexokinase. L'hexokinase est une enzyme qui se couple avec les mitochondries dans les cellules malades et dont l'action augmente le métabolisme, engendrant une prolifération des cellules cancéreuses. Le jasmonate est capable de se lier à cette enzyme et de l'extraire des mitochondries, facilitant la mort des cellules prises pour cible et épargnant les cellules saines. Autre qualité de la molécule : on ne lui connaît que peu d'effets secondaires indésirables, contrairement à de nombreux médicaments couramment utilisées en thérapie cancéreuse.
Quant aux développements futurs possibles, la société Sepal aurait déjà été en contact avec les dix principaux groupes pharmaceutiques mondiaux, en vue d'élaborer des partenariats ou même d'envisager une d'acquisition. L'intérêt de ces grandes entreprises est compréhensible puisque le jasmonate représente à lui seul une nouvelle classe de médicaments, impliquant l'absence de concurrence et une position dominante en terme de propriété intellectuelle.
source : BE-65. Ambassade de France.

Tag(s) : #science-recherche-médecine

Partager cet article

Repost 0