Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Après Tzipi Livni, ministre des affaires étrangère, présidente de Kadima, Benjamin Netanyahu, ex premier ministre et président du Likoud, dont vous retrouverez les portraits parmi les articles de notre blog voici donc le tour d'Ehud Barak, ex premier ministre lui aussi, actuel ministre de la défense et président d'Avoda.
L'homme est à l'image de l'establishment traditionnel de la social démocratie israélienne. Il a un passé militaire prestigieux ; il évolue parmi la haute société tel-avivienne et il fréquente assiduement les cercles « américains ».
Ehud Barak est né en 1942 au kibboutz Mishmar Hasharon.
Il rejoint les Forces de Défense d'Israël en 1959 et sert en tant que soldat puis commandant d'une unité d'élite ainsi qu'à différents postes de commandement, notamment commandant d'une brigade blindée puis d'une division blindée, et des postes à l'Etat-Major général tels que chef du renseignement des Forces de Défense d'Israël. Pendant la Guerre des Six Jours en 1967, Barak est commandant d'un groupe de reconnaissance et pendant la Guerre de Yom Kippour en 1973, chef d'un bataillon blindé sur le front nord au Sinaï. En janvier 1982, il est nommé chef du Bureau de la planification et promu général de division. Pendant l'opération 'Paix en Galilée'en 1982, le général Barak est commandant adjoint des forces israéliennes au Liban.
En avril 1983, le général Barak est nommé chef du Bureau des renseignements à l'Etat-Major général des Forces de Défense d'Israël. En juin 1986, il est nommé commandant de la région Centre et, en mai 1987, chef d'Etat-Major général adjoint.
En avril 1991, il accède au poste de 14ème chef d'Etat-Major général et est promu au grade de général de corps d'armée, le plus élevé de l'armée israélienne.
Suite à la signature en mai 1994 de l'Accord Gaza-Jéricho avec les Palestiniens, le général Barak supervisa le redéploiement des Forces de Défense d'Israël dans la bande de Gaza et à Jéricho. Il joua un rôle central dans la finalisation du traité de paix signé avec la Jordanie en 1994 et rencontra son homologue syrien dans le cadre des négociations syro-israéliennes.
Le général Barak a reçu la Médaille du Service émérite et quatre autres citations pour bravoure et excellence opérationnelle.
M. Barak est licencié (B.Sc.) ès physique et mathématiques de l'Université Hébraïque de Jérusalem (1976) et détenteur d'une matrise (M.Sc.) en systèmes d'ingénierie économique de l'Université de Stanford, Californie (1978).
Il est nommé ministre de l'Intérieur en juillet 1995.
Il occupe les fonctions de ministre des Affaires étrangères de novembre 1995 à juin 1996.
De 1996 à 1999 il est président du Parti Travailliste et député à la Knesset.
Ehud Barak est élu Premier Ministre d'Israël le 17 mai 1999
C
andidat à la direction du Parti Travailliste (Avoda), il arrive en tête lors du premier tour, le 28 mai 2007, devant Ami Ayalon, ancien chef du Shin Beth (services secrets israéliens) et, en troisième position, le leader sortant du parti, Amir Peretz, ministre de la Défense. Le second tour oppose, Ehud Barak et Ami Ayalon et se traduit par la victoire d'Ehud Barak.
Après la démission d'Amir Peretz de ses fonctions de ministre de la Défense dans le gouvernement de coalition dirigé par Ehud Olmert, Ehud Barak est lui-même nommé 4e vice-premier ministre et ministre de la Défense, le 15 juin 2007.
Les élections de 2009 se présentent sous un aspect difficile pour le leader travailliste. Dans les premiers sondages Avoda est crédité de 10 sièges alors que ses deux concurrents, Kadima et le Likoud se côtoient à 31 sièges chacun. Le parti de l'internationale socialiste, qui fut au pouvoir de 1948 à 1977 sans interruption, pâtit d'une image vieillissante et, ce qui est plus grave, semble avoir été discrédité dans l'opinion à l'issue du conflit avec le Hezbollah libanais par l'attitude de son ex leader et ministre de la défense de l'époque Amir Peretz (sans que cela soit pour autant justifié) .

Tag(s) : #Actualité-évènement-politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :