Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le palais Buckingham envisage d'attribuer à Shimon Peres le knighthood honour lors de sa visite prévue en Grande Bretagne au mois de novembre.

Cette très ancienne distinction et l'une des plus élevées du royaume et elle était réservée jusqu'à il y a quelques années aux mérites militaires.

Le président de l'Etat d'Israël rejoindra ainsi une longue lignée de chefs d'états et de philantrhopes internationaux tels que François Mitterrand, Helmut Kohl, Rudolph Giuliani, Bill Gates, Bono, Salman Rushdie... Il ne pourra toutefois pas se voir affublé du titre de «Sir» car il n'est pas citoyen britannique.

Ce titre est conféré par la reine, sur proposition du Foreign Office, à ceux et celles (on dit alors Damehood) qui ont apporté une contribution importante aux relations entre leur pays et la Grande-Bretagne.

Lors de la cérémonie d'adoubement, le chevalier élu se met à genoux sur un tabouret devant la reine. Celle-ci étend alors la lame d'épée sur l'épaule droite puis sur l'épaule gauche du récipiendaire. Après l'adoubement le nouveau chevalier se lève et la souveraine l'investit des signes de son ordre. Ce sera sans doute un instant à ne pas manquer à la télévision israélienne pour peu que l'évènement soit retransmis.

Durant ce voyage chez nos voisins d'outre Manche, Shimon Peres rencontrera la reine Elizabeth II, le premier ministre Gordon Brown et le ministre des affaires étrangères. Les discussions porteront essentiellement sur les relations entre les deux pays et les questions de sécurité.

Selon une partie de la presse anglaise, cette distinction accordée au chef de l'Etat israélien serait, pour la reine notamment, un moyen d'apaiser le climat entre les deux pays après les propos infâmants qu'a tenus par le Prince Charles lors de discussions sur la situation au proche orient.

Tag(s) : #Insolite

Partager cet article

Repost 0