Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


 Les nuages s'accumulant au dessus d'Ehud Olmert, premier ministre actuel, il est fort probable qu'Israël se dirige vers des élections anticipées d'ici peu. Après avoir tracé un portrait de Tzipi Livni, actuelle ministre des affaires étrangères et challenger au sein du parti KADIMA d'Ehoud Olmert, il est apparu utile de présenter aujourd'hui celui qui a aussi de sérieuses chances d'être le prochain premier ministre; le chef de l'opposition parlementaire LIKOUD.
Benjamin Netanyahou est né en octobre 1949 à Tel Aviv dans une famille où règne le militantisme sioniste révisionniste. Un de ses grand pères était un rabbin qui avait émigré de Lithuanie. Au début des années soixante sa famille s 'installe aux Etats Unis où il suivra des études d'architecture et d'admistration des affaires au prestigieux M.I.T. de Boston.
De retour en Israël en 1967 il accomplit son service militaire. Il est incorporé dans un corps d'élite et il participera en 1972, avec Ehoud Barak actuel ministre de la défense et leader d'AVODA (parti travailliste), à la libération des passagers d'un vol Sabena détenu en otages sur l'aéroport de Lod Tel-Aviv par un commando terroriste.
Jusqu'en 1978 il sera employé au sein d'un cabinet de conseil en stratégie d'entreprise aux Etats Unis. En juillet de la même année son frère Jonathan participe à la libération des otages du vol d'Air France sur l'aéroport d'Entebbe (Ouganda) et y trouve la mort.
Soucieux de sensibiliser l'opinion publique israélienne sur les questions de sécurité, il se montre résolument hostile à la création d'un état palestinien. De 1982 à 1984 il sera affecté à l'ambassade d'Israël à Washington et sera un très proche collaborateur de Moshe Arens. En 1984 il assumera le rôle d'ambassadeur d'Israël auprès des Nations Unies. Il sera rapidement reconnu comme un avocat efficace de la politique israélienne.
En 1988 il est élu député à la Knesset (le parlement israélien) dans les rangs du Likoud. Il sera désigné par Itzak Shamir, alors premier ministre, conseiller spécial lors des négociations à la Conférence de Madrid en octobre 1991 qui réunit autour d'une même table Israël, la Jordanie, l'Egypte, la Syrie, le Liban et les Palestiniens.
En 1996, à 47 ans il devient le plus jeune premier ministre d'Israël en battant le travailliste Shimon Peres (aujourd'hui Président de l'Etat). Il développe le principe de la sécurité en échange de la paix. Opposé à un état Palestinien indépendant, il lui préfère un statut d'autonomie étendue ce qui, couplé à un accroissement important des zones d'habitat en Judée et Samarie, conduit à une dégradation des relations avec l'Autorité Palestinienne.
Il est battu par le travailliste Ehud Barak aux élections du mois de mai 1999. En 2002 avec l'élection d'Ariel Sharon il accède au poste de ministre des affaires étrangères avant d'exercer la fonction de ministre des finances jusqu'en 2005.
Le plan de désengagement de Gaza du premier ministre le fera démissionner du gouvernement. Il essaiera, sans succès, de faire échouer cette initiative.
Lors des élections 2006, alors que Sharon créé le parti KADIMA, il reprend la direction du Likoud.
Si un sondage réalisé fin juin 2008 l'annonce facile vainqueur d'Ehud Barak et d'Ehud Olmert (Natanayahou 31% - Barak 17% - Olmert 10), une confrontation à Tzipi Livni serait cependant plus incertaine (Natanyahou 30% - Livni 30% - Barak 14).

Tag(s) : #Personnalités

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :