Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
En 2008 le cinéma israélien est omniprésent dans les salles françaises. Sur ce dernier mois c'est déjà le troisième film qui est proposé au public. Après « Les citronniers » « My father my lord » c'est « Valse avec Bachir » qui nous est conté.

Ce film autobiographique d'Ari Folman est présenté sous la forme d'un documentaire d'animation. A la surprise générale cette révélation du festival de Cannes 2008 ne fut cependant pas récompensée par le jury.

Ari réalise, inquiet, de n'avoir presque plus de souvenirs de la première du Liban à laquelle il a participé. Il part à la rencontre de ses anciens camarades de guerre maintenant disséminés dans le monde. Au fil des rencontres sa mémoire est parasitée par des images surprenantes et irréelles. Ari, jeune recrue, arrive avec Tsahal à Beyrouth Ouest en 1982 alors qu'est assassiné Bechir Gemayel, leader chrétien, le jour de sa nomination à la fonction de président du Liban. Quelques jours plus tard, sans que personne ne réagisse la vengeance des phalangistes chrétiens libanais s'abat cruellement sur les palestiniens des camps de Sabrah et Chatilah...

A voir ...
A Arras : Cinemovida grand'place ;
A Lille : Le Métropole - rue du Pont de Comines ; UGC Ciné Cité rue de Béthune ;
A Lomme : Kinépolis ;
A Valenciennes : Gaumont rue des Alpes ;
A Amiens : Gaumont Multiplex - boulevard de Belfort.  

Tag(s) : #culture-lire-écouter-voir

Partager cet article

Repost 0